En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo INRAE Région Occitanie

PSDR Occitanie - Pour et Sur le Développement régional

[REPRO-INNOV] Deux communications orales à la conférence internationale GEOINNO 2020

GEOINNO 2020 en Norvège
© GEOINNO
La 5ème conférence de Géographie de l'Innovation (GEOINNO) s'est tenue à Stavanger en Norvège fin janvier 2020. Rassemblant plus de 400 chercheurs de disciplines variées (géographie économique, sciences régionales, économie, sciences de gestion, sociologie et théorie des réseaux, sciences politiques..) cette conférence a offert un lieu d'échanges pour approfondir des questions politiques et stratégiques autour de la dimension spatiale des activités d'innovation. Des travaux du projet REPRO-INNOV autour des processus d'innovation en région Occitanie y ont été présentés et discutés.

Les villes moyennes sont-elles un lieu favorable à l'innovation dans les PME ? Le cas de 15 PME innovantes du secteur agroalimentaire en Occitanie

Titre (anglais) : Are small towns a good place for SMEs to innovate ? The case of 15 agrifood innovations in southwestern France

Auteurs : Geoffroy Labrouche, Rachel Levy, du LEREPS

Résumé : L'objectif de cet article est de comprendre quels types d'innovation sont produits par les PME agroalimentaires localisées dans des villes moyennes. L'analyse est fondée sur les principaux déterminants classiques de l'innovation dans les zones non métropolitaines. Nous nous concentrons particulièrement sur les facteurs liés à la demande (opportunités) et sur l'offre (ressources, capacités des individus, attitudes). Nous proposons une typologie des formes d'innovation produites dans ces petites villes (radicalement vs incrémental, ouvert vs fermé, éco-innovation…) et des principaux déterminants qui ont guidé le processus d’innovation (innovation pour répondre à une demande du marché ou profiter d’une opportunité technologique ou scientifique). Pour atteindre cet objectif, nous proposons des études de cas (basés sur des entretiens semi-directifs)  de 15 innovations développées par plusieurs PME du secteur agroalimentaire situées dans cinq petites villes du sud-ouest de la France. Les premiers résultats font apparaître la nature spécifique des processus d’innovation dans les petites villes, en particulier dans le secteur agroalimentaire, et soulignent le rôle crucial tant des politiques locales de soutien aux entreprises, que de la personnalité des entrepreneurs pour initier le processus d’innovation.

Geoffroy Labrouche témoigne "La présentation de nos résultats à GEOINNO 2020 nous a permis de nous confronter aux regards de spécialistes internationaux des questions d'innovation dans les zones périphériques. Nous avons pu échanger avec des chercheurs travaillant sur les problématiques spécifiques aux villes moyennes et aux régions rurales. Sachant que la majorité des travaux traitent de l'innovation dans les métropoles, la session "Innovation in peripheral regions", permet à des travaux comme le notre d’accroitre leur visibilité et de mettre en avant leur originalité."

Géographie de l'éco-innovation : le cas des entreprises industrielles françaises

Titre (anglais) : The Geography of Eco-Innovation: Evidence from French Industrial Firms

Auteurs : Simon Nadel, Danielle Galliano, Pierre Triboulet, de l'UMR AGIR

Résumé : L'objectif de ces travaux est d'étudier les facteurs territoriaux favorables au développement d’éco-innovations (innovations environnementales) dans les entreprises. Plusieurs types d'externalités sont étudiés : l’environnement de l’entreprise doit-il être spécialisé dans une seule activité (effet district Marshallien) ? dans des activités très diversifiées (effet d’urbanisation) ? ou doit-il porter des activités qui permettent des effets de complémentarité inter-sectorielles (« variété reliée ») sur un territoire (économie circulaire – écologie industrielle etc…) ? Notre stratégie empirique s'appuie sur l’exploitation des données de l’enquête INSEE « Innovation » sur les entreprises représentatives de l'ensemble des secteurs industriels français (CIS 2014). Un modèle économétrique est proposé pour analyser les facteurs favorables ou non au développement des innovations environnementales. Afin de mettre en évidence une « géographie de l'éco-innovation », nous proposons trois analyses en fonction de la localisation des entreprises : urbain, périurbain ou rural.

Nos résultats montrent que les facteurs influençant l'innovation environnementale varient selon la localisation de l’entreprise. Dans l'ensemble, il semble que les effets d’urbanisation, relatifs à la diversité des entreprises sur un même territoire, ont un impact positif sur la décision d'éco-innover mais jouent négativement sur l’intensité de cette éco-innovation. Par contre, les effets marshalliens de spécialisation industrielle, ont une influence positive sur l'intensité de l'innovation environnementale. Nous montrons aussi que dans les zones rurales, de faible densité industrielle, la variété reliée, reflétant des effets de complémentarité industrielle, joue un rôle positif spécifique.

Suite à l’exposé, les questions ont notamment porté sur la prise en compte des spécificités régionales en termes de politiques environnementales et de leurs interactions avec les déterminants à l’échelle des entreprises, dans l’analyse de la performance environnementale des entreprises françaises.

 

Voir aussi