En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée Logo INRA

PSDR Occitanie - Pour et Sur le Développement régional

Achats bio = achats plus durables ?

Comparaison des ventes entre grandes&moyennes surfaces et magasins spécialisés bio

Illustration Achats en GMS / magasins bio
L'agriculture biologique (AB) est aujourd'hui en pleine progression. Cependant, des arguments sont avancés pour contester les avantages de l'AB : (1) des rendements souvent inférieurs à ceux de l'agriculture conventionnelle, (2) des structures de vente qui se rapprocheraient de celles du conventionnel (« conventionnalisation de l’AB »). Afin d'alimenter ce débat en prenant en compte les systèmes alimentaires dans leur globalité, cette étude s'intéresse à la notion de durabilité des ventes : les produits bio vendus en grandes surfaces et magasins spécialisés sont-ils plus durables ?

Quelle durabilité de l'agriculture biologique ?

L'agriculture biologique (AB) est aujourd'hui en pleine progression, notamment en lien avec l'évolution des attentes sociétales en termes de respect de l'environnement et de qualité de l'alimentation. Des produits issus de l'AB sont aujourd'hui présents dans tous les circuits de distribution.

Cependant, deux arguments sont avancés pour contester les avantages de l'AB :
- l'AB a des rendements souvent inférieurs à ceux de l'agriculture conventionnelle.
- les structures de vente de produits bio, en se développant, se rapprocheraient de celles du conventionnel...

Il devient intéressant et nécessaire d'étudier les avantages de l'AB au-delà de la production, en prenant en compte les systèmes alimentaires (bio versus conventionnel) dans leur globalité : production, transformation, distribution, consommation.

Quelle durabilité de l'agriculture biologique au niveau de la distribution ?

Cette étude s'intéresse à la durabilité des ventes, en cherchant à apporter au débat des informations sur l'impact des produits vendus, conventionnels et bio, sur l'environnement et la santé humaine.

2 indicateurs de durabilité

A partir de deux indicateurs de durabilité, cette étude compare la durabilité des ventes de produits conventionnels ou bio, entre grandes et moyennes surfaces (GMS) et magasins spécialisés bio.

Résultats et apports de cette étude au débat

1. Les ventes de produits bio, en magasin spécialisé bio ainsi qu'en GMS, sont plus durables que les ventes de produits conventionnels.

==> La seule comparaison des modes de production bio et conventionnel ne suffit pas à donner une idée de leur durabilité. Il est essentiel de prendre en compte les systèmes alimentaires.

2. L'offre bio en GMS est moins durable que l'offre en magasins spécialisés bio.

==> Ces résultats alimentent l'argument que la "conventionnalisation de l'AB" s'accompagne d'une perte de durabilité au niveau de la distribution des produits issus de l'AB.

Référence de l'article scientifique dont est issu ce document 

Desquilbet M., Maigné E., Monier-Dilhan S. (2018). Organic food retailing and the conventionalisation debate. Ecological Economics, 150, 194-203.

Les auteurs de l'article :

  • Marion Desquilbet, Toulouse School of Economics, Inra
  • Elise Maigné, Inra ODR (Observatoire du Développement Rural)
  • Sylvette Monier-Dilhan, Inra ODR (Observatoire du Développement Rural)

Voir aussi

  • Pour télécharger le document de synthèse de cette étude, cliquez ici :
  • Le lien vers l'article scientifique, publié dans la revue scientifique "Ecological Economics" sur science direct ("abstract" en anglais) et sur ProdInra (résumé en français). Pour obtenir l'article scientifique complet au format PDF, vous pouvez contacter directement Sylvette Monier-Dilhan, sylvette.monier[a]inra.fr