En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Etat français Logo INRAE Région Occitanie

PSDR Occitanie - Pour et Sur le Développement régional

Gastronomie & Développement Local

25 Octobre 2012 - Université d’Angers

Logo Granem
Organisée par le Groupement de Recherche ANgevin en Economie et Management (GRANEM) et le laboratoire Espaces et SOciétés (ESO) – Angers, cette première journée de recherche pluridisciplinaire se déroulera à l’UFR Ingénierie du Tourisme, du Bâtiment et des Services (ITBS, campus Saint Serge).

L’inscription par l’Unesco en novembre 2010 du « Repas gastronomique des Français » sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité atteste d’une véritable patrimonialisation de la gastronomie. La cuisine, les « bons produits », les recettes, les grands cuisiniers, la critique gastronomique participent depuis longtemps à la renommée d’un territoire ; et il apparaît aujourd’hui qu’ils offrent un potentiel important en termes de développement économique local.

Le choix délibéré et motivé de plusieurs cuisiniers (Michel Bras, Régis Marcon, Michel Trama…) d’installer leurs restaurants dans des espaces isolés et considérés comme peu propices à l’offre d’une restauration de renommée internationale conduisant à l’activation-réactivation de leur vitalité pose en effet la question des effets géographiques, socioculturels et économiques de la gastronomie. Les stratégies de ces chefs montrent que le restaurant valorise-revalorise des espaces (ruraux en particulier) et participe à une dynamique de développement économique local fondée sur le tourisme et les mobilités de loisir.

La réputation de grandes régions françaises (Périgord, Bordelais, Pays Basque, …), leur rayonnement et, corrélativement, leur attractivité ont été bâties en particulier sur l’offre de produits localisés, de cuisines et/ou de vins d’exception. Ces territoires sont animés par des réseaux d’acteurs très divers, depuis les producteurs, les transformateurs, les négociants jusqu’aux restaurateurs, aux hôteliers, aux clients et, bien sûr, aux habitants – permanents et temporaires (touristes)-, qui tous contribuent au développement du territoire. Cependant, l’analyse des pratiques touristiques montre que la plupart des touristes mettent en oeuvre des combinaisons variées autour d’intentions principales (repos, jeu, découverte, sociabilité). La place de la gastronomie au sein de ces pratiques mérite d’être mieux cernée afin de dépasser les notions peu opératoires d’oenotourisme, de tourisme vitivinicole, de tourisme gastronomique et autres appellations centrées sur l’offre.

Peut-on parler alors de systèmes productifs localisés organisés autour de la gastronomie, ou d’intégration de la gastronomie au sein de SPL touristiques ? Par quels mécanismes et à quelles conditions les réseaux d’acteurs de la « filière gastronomique » peut-il contribuer, voire insuffler, une dynamique de développement local ? Quelles sont les forces en présence ? Quelles sont les mécanismes de proximité et de confiance ?

Quelles sont les intermédiations ? De quelles manières la gastronomie joue-t-elle dans le contexte socioéconomique local ?

Les enjeux sont, semble-t-il, importants : l’encouragement d’une agriculture à objectifs qualitatifs et de circuits économiques courts, la dynamisation du marché du travail, la vitalité touristique, la valeur du lieu et la sensibilisation à une identité culturelle locale fondée sur le goût et l’aliment mis en bouche… Dans le même temps, ces grands cuisiniers, leurs restaurants et/ou leurs discours gastronomiques constituent progressivement des « labels de qualité », des « marques » pour les territoires d’appartenance. Quel est l’impact de ces « marques » dans la dynamique de développement local et quelles sont leurs places dans les supports et contenus de communication ? Dans les guides gastronomiques tels que le Guide Michelin ?

Dates à retenir :

Date limite d'envoi des intentions de communication : 24 février 2012

Retour des propositions aux auteurs : 16 mars 2012

Envoi des communications complètes : 22 juin 2012

Retour des communications aux auteurs : 20 juillet 2012

Envoi des communications révisées : 12 octobre 2012

Dates de la journée de recherche : 25 octobre 2012

Documents à télécharger