En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Etat français Logo INRAE Région Occitanie

PSDR Occitanie - Pour et Sur le Développement régional

Quels responsables / entrepreneurs / leaders agricoles et ruraux pour quel développement local ? - Appel à communication

mardi 10 et mercredi 11 juillet 2012 - Angers

Photographie Angers
© http://membres.multimania.fr
organisé par : La Société Française d’Economie Rurale, le LARESS, Ecole Supérieure d’Agriculture, PRES LUNAM, le LER, Laboratoire d'Études Rurales, Lyon II, le Réseau Thématique "Sociologie des élites" de l'Association Française de sociologie.

Le présent appel à communiquer se donne pour but d’inviter au débat les chercheurs en sciences sociales intéressés à l’observation des acteurs dont les initiatives, le pilotage et la coordination d’actions locales contribuent au développement agricole et rural Les figures du notable, intermédiaire obligé entre les sociétés paysannes et la société englobante, caractéristiques du 19e siècle, ou celles des propagateurs du progrès technique et du développement économique de l’agriculture encadré par le syndicalisme au 20e siècle sontelles toujours d’actualité ou en voie de recomposition ? Voit-on apparaître de nouveaux acteurs du développement local ?

Malgré la faiblesse numérique de leur population, les territoires ruraux, aux dynamiques démographiques et économiques contrastées et dans une relation de dépendance plus ou moins forte aux impulsions urbaines, sont confrontés à la nécessité de leur propre dynamisation et organisation, en prenant en compte l’impact local des politiques sectorielles, les capacités d’actions collectives de groupes sociaux présents sur le territoire, l’affirmation collective de biens communs locaux, etc… La question des leaders ou « élites » offre en effet l’intérêt de sortir la question du développement rural de l’opposition factice villescampagnes, les notables ruraux poursuivant la pratique, héritée des siècles précédents, de la double, voire de la triple résidence : entre « château », capitale provinciale et séjours à Paris, ils sont à la fois de la ville et de la campagne et cumulent fréquemment des appartenances locales ou régionales multiples.

La régulation des échanges sociaux peut être dominée par le poids des héritages symboliques, le marché, la redistribution et/ou l’engagement volontaire, révélant l’impact local de l’influence personnelle, du patronage notabilitaire, des rivalités familiales, des oppositions entre clans, mais aussi des entreprises, du système politico-administratif local et des associations. Face aux enjeux de coordination, la diffusion ou la concentration des pouvoirs est toujours un problème à résoudre pour le « bon gouvernement » de ces territoires. On se gardera bien de ne s’intéresser qu’aux fonctions officielles pour prendre en compte la multiplicité des groupes sociaux acteurs à des titres divers de la vie des territoires.

L’enjeu du colloque sera donc de confronter construction des responsables / entrepreneurs / leaders et construction des territoires ruraux, de territorialiser l’analyse du rôle des « élites », en restituant l’épaisseur historique et l’assise sociale des territoires. Les participants seront donc invités à confronter des recherches empiriques sur les modes d’action et d’interventiond’acteurs en situation de représentation de groupes sociaux actifs dans la vie locale et le développement territorial. Le colloque cherchera à répondre à la question suivante : comment étudier le rôle des « entrepreneurs ruraux » dans la fabrication des territoires de proximité, selon quelles modalités d’engagements et d’actions, et pour quels résultats ? Il sera organisé autour des thématiques suivantes.

Axes

A – Les productions agricoles et les activités rurales dans leurs implications territoriales

B -- Les élus locaux, innovateurs et entrepreneurs sociaux

C -- Les mécanismes sociaux et spatiaux de construction sociale des « élites »

Organisé par des sociologues, ce colloque sollicite explicitement les historiens, les géographes, les économistes et les politistes. Plus largement nous interpellons les chercheurs de l’INRA, du CNRS, des écoles d’ingénieurs agricoles, des universitaires spécialistes ou très impliqués dans le rural, chercheurs des sciences économiques, sociales et humaines, pour contribuer au décryptage des pratiques sociales passées et actuelles des diverses modalités d’action touchant au développement agricole et rural. Nous sollicitons également les chercheurs d’autres disciplines qui, dans le cas de projets orientés sur d’autres objectifs, auraient pu être associés et/ou confrontés à ces responsables / entrepreneurs / leaders agricoles et ruraux et souhaiteraient faire partager leur expérience. Cet appel à communication est également ouvert aux praticiens du développement local, qui, en restituant des projets dans lesquels ils sont fortement impliqués, pourraient témoigner des spécificités perçues.

Échéancier

Envoi des résumés (2 à 3 pages, Times New Roman 12 points) 14 novembre 2011

Acceptation des communications 30 janvier 2012

Version complète (50 000 caractères espaces non compris) 30 avril 2012

Merci d’adresser vos textes à marie.dezert@engref.agroparistech.fr